METTRE AU GOUT DU JOUR UN ABAT-JOUR

Notre cliente a hérité de sa grand-mère cette lampe en argent et son abat-jour datant des années 1950.

Ayant une grande valeur sentimentale, notre cliente souhaitait que la lampe s’intègre dans la décoration du salon de l’appartement parisien aux couleurs dominantes du violet, prune, violine et blanc. Elle savait déjà où placer la lampe : sur un secrétaire ancien.

Après, avoir fait plusieurs propositions de papiers, c’est sur ce papier indien étonnant que notre cliente a eu un coup de cœur. De jour, le motif végétal violet  ressort. Il modernise la lampe. De nuit, l’abat-jour allumé donne une lumière chaude. On a l’impression qu’il s’agit d’un autre papier…

La carcasse d’origine a été nettoyée et réutilisée pour réaliser l’abat-jour aux dimensions d’origines.