DONNER UN COUP DE PEP’S A UN PIED DE LAMPE EN ALBÂTRE

Ce couple de quarantenaire, était bien dubitatif en recevant en héritage ce pied de lampe en albâtre. Sans abat-jour et dans un état critique, il a fallu montrer que ce pied de lampe allait devenir objet étonnant et décalé.

Après un nettoyage du pied et un rééquipement électrique, le potentiel du pied de lampe en albâtre s’est révélé. Il a fallu trouver la bonne forme d’abat-jour et le bon papier.

Les clients souhaitaient placer leur lampe dans leur salon luxembourgeois à la décoration hétéroclite : beaucoup de couleurs chaudes, une verrière, du vintage, du moderne, différent matériaux, des motifs mélangés… Bref ! Un vrai challenge !

C’est en Angleterre que le papier a été trouvé.  Très graphique, il décale le pied de lampe de son style premier. La lumière qui s’en dégage reste douce.

La forme de l’abat-jour, le 6 pans, permet de structurer la lampe et de renvoyer au pied de lampe en albâtre le travail de la sculpture.

L’ensemble donne un résultat très pop. La lampe devient un objet design singulier.